rois de france

Les rois de France

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Hugues Capet
(vers 941 – 996)
987 – 996 Élu roi par les grands seigneurs francs, il est le fondateur de la dynastie des Capétiens, qui a fourni des rois à la France durant presque un millénaire.
Lég. img Robert II dit le Pieux
(vers 970 – 1031)
996 – 1031 Fils d’Hugues Capet, il est associé à la royauté dès 987. En 1003, il conquiert le duché de Bourgogne. Il fait de nombreuses donations à des établissements religieux.
Lég. img Henri Ier
(1008 – 1060)
1031-1060 Fils de Robert le Pieux, Henri Ier est un roi querelleur, entraîné dans une longue suite de luttes féodales. Il perd la Bourgogne et ne gagne que le Sénonais (région de Sens).
Lég. img Philippe Ier
(1052 – 1108)
1060 – 1108 Fils d’Henri Ier, il intervient dans les luttes pour la succession du comté de Flandres et, en Normandie, s’oppose à Guillaume le Conquérant devenu roi d’Angleterre en 1066. Il agrandit le domaine royal en s’emparant du Gâtinais, du Vexin français et deBourges.
Lég. img Louis VI dit le Gros
(vers 1080 – 1137)
1108 – 1137 Fils de Philippe Ier, il passe une grande partie de son long règne à lutter contre les petits seigneurs pillards qui ravageaient le domaine royal en Île-de France. Il tente sans succès de reprendre la Normandie au roi d’Angleterre. Il marie son fils Louis avec Aliénor d’Aquitaine, la plus riche héritière de l’Occident européen.
En tandem avec : Philippe de France (de 1129 à 1131), fils ainé de Louis VI ; meurt avant son père
Lég. img Louis VII dit le Jeune
(1120 – 1180)
1137 – 1180 Deuxième fils de Louis VI. Grâce à son mariage avecAliénor d’Aquitaine, il peut agrandir le domaine royal de la Guyenne, la Gascogne, le Poitou, le Limousin, l’Angoumois, la Saintonge et le Périgord. Il participe à la deuxième croisade en 1147-1149, mais en revient brouillé avec sa femme dont il se sépare en 1152. Aliénor reprend son héritage qu’elle va apporter immédiatement à son nouveau mari, Henri Plantagenêt, comte d’Anjou et du Maine, duc de Normandie, qui devient roi d’Angleterre en 1154. C’est le début de la longue lutte entre les Capétiens et les Plantagenêts, qui va durer plusieurs siècles.
Lég. img Philippe II dit Philippe Auguste
(1165 – 1223)
1180 – 1223 Fils de Louis VII et d’Adèle de Champagne, Philippe Auguste participe à la troisième croisade et lutte avec succès contre les Plantagenêts, rois d’Angleterre, en particulier Richard Cœur de Lion. La victoire décisive est remportée à Bouvines en 1214 contre l’empereur Otton IV, allié du roi d’AngleterreJean sans Terre. Philippe Auguste renforce son autorité et étend considérablement le domaine royal. À Paris, il construit le donjon du Louvre et le mur d’enceinte qui porte son nom.
Lég. img Louis VIII
(1187 – 1226)
1223 – 1226 Fils de Philippe II Auguste, Louis fut un roi guerrier : durant son court règne, il combat le roi d’AngleterreJean sans Terre et lui enlève l’Aunis et le Poitou. Il participe à la croisade contre les Albigeois, dans le sud de la France, et s’empare d’Avignon.
Lég. img Louis IX dit saint Louis
(1214 – 1270)
1226 – 1270 Fils de Louis VIII et de Blanche de Castille, Louis IX est roi à 12 ans. Sa mère devient régente : elle fait face aux grands seigneurs qui veulent plus de liberté vis-à-vis du pouvoir royal. Louis IX agrandit sondomaine en annexant le Languedoc en 1229. En 1234, il se marie avec Marguerite de Provence qui lui donne onze enfants. Il réussit à imposer sa monnaie dans tout le royaume et donne à chacun la possibilité d’en appeler à la justice royale. Au cours de la septième croisade en 1250, il est fait prisonnier, puis libéré contre rançon. Il prend part à la huitième croisade et meurt de la peste à Tunis en 1270.
Lég. img Philippe III dit le Hardi
(1245 – 1285)
1270 – 1285 Fils et successeur de Louis IX, il rend au domaine royal l’apanage de son oncle Alphonse de Poitiers (comté de ToulouseAuvergnePoitou) et celui de son frère (Perche et Alençon). Mais le roi donne au pape le Comtat Venaissin (Avignon).
Lég. img Philippe IV dit le Bel
(1268 – 1314)
1285 – 1314 Fils de Philippe III, il s’appuie sur des hommes de loi (les légistes) et affirme la supériorité du pouvoir royal. Il tente d’annexer le comté de Flandres, mais est plusieurs fois battu par les Flamands. Il réussit cependant à s’emparer de LilleDouai et Béthune. Il lutte contre l’influence du pape, garde en captivité le pape Boniface VII et impose, en 1305, l’élection d’un pape d’origine française. Pour faire face à ses difficultés financières, il confisque les biens des juifset des banquiers (les Lombards), avant de les bannir. Il réussit aussi à s’emparer des richesses destempliers. Sous son règne, le royaume de France s’agrandit de Lyon et de sa région.
Lég. img Louis X dit le Hutin
(1289 – 1316)
1314 – 1316 Fils de Philippe IV, Louis X le Hutin (c’est-à-dire « le querelleur ») était également roi de Navarre depuis 1305, par héritage de sa mère. Tout comme son père, il fut à court d’argent et confisqua les biens desjuifs et des Lombards (banquiers). Il affranchit, contre argent, tous les serfs du domaine royal.
Lég. img Jean Ier dit le Posthume
(1316)
1316 Né quelques mois après la mort de son père (c’est le sens du mot « posthume »), le malheureux enfant ne vécut et ne régna que cinq jours.
Lég. img Philippe V dit le Long
(1293 – 1322)
1316 – 1322 Fils de Philippe IV, il succéda à son frère Louis X et à son neveu Jean Ier. Pour accéder au trône à la mort de son frère et de son neveu, il invoqua la loi saliquequi refusait le trône aux femmes. Il mourut en ne laissant que des filles : la loi salique fut appliquée et son frère Charles lui succéda.
Lég. img Charles IV dit le Bel
(1294 – 1328)
1322 – 1328 Fils de Philippe IV, il succède à son frère Philippe Vaprès avoir écarté les filles de ce dernier en appliquant la loi salique. Il fut le dernier roi de la dynastie des Capétiens directs. Il meurt en ne laissant que des filles. Les grands seigneurs français choisirent comme roi son cousin Philippe de Valois, neveu de Philippe IV, et écartèrent le roi d’AngleterreÉdouard III, qui était aussi un petit-fils de Philippe IV, mais par une femme. Ce fut une des causes directes de la guerre de Cent Ans.

Capétiens Valois (1328-1498)[modifier | modifier le wikicode]

Cette branche de la dynastie capétienne est issue de Charles de Valois, fils cadet du roi Philippe III, à qui son père avait donné l’apanage du comté de Valois. Les fils du roi Philippe IV qui se succèdent faute d’avoir un fils, s’éteignent en 1328. C’est leur cousin, Philippe de Valois, fils de Charles de Valois, qui est choisi comme roi par les grands seigneurs français. Il prit le nom de Philippe VI.

Quelques années plus tard, le neveu des fils de Philippe IV revendiqua la couronne qui, selon lui, était l’héritage de sa mère Isabelle de France, fille de Philippe IV. Les seigneurs français rejetèrent sa demande du fait de la loi salique, et surtout parce qu’il était déjà le roi d’Angleterre Édouard III. Ce refus fut une des causes de la guerre de Cent Ans.

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Philippe VI
(1293 – 1350)
1328 – 1350 En 1328, les grands seigneurs français choisissent comme roi le duc Philippe de Valois, petit-fils dePhilippe III et neveu de Philippe IV. Ils écartent ainsi, en s’appuyant sur la loi salique, Édouard III, roi d’Angleterre et neveu du dernier roi de France. En 1337, Édouard III revendique la couronne de France et déclare la guerre. Philippe VI perd la bataille navale de l’Écluse en 1340, puis celle de Crécy en 1346. La ville de Calais devient anglaise en 1347. Il agrandit le royaume en achetant le Dauphiné et Montpellier en 1349. Son propre apanage (ValoisChartresMaine etAnjou) réintègre le domaine royal. En 1348, l’épidémie de peste noire ravage l’Europe.
Lég. img Jean II dit le Bon
(1319 – 1364)
1350 – 1364 Fils de Philippe VI, Jean Le Bon est battu et fait prisonnier à Poitiers, en 1356, par le Prince Noir, fils du roi Édouard III d’Angleterre. Il est emmené en captivité en Angleterre. Le dauphin Charles assure la régence du royaume. Il doit faire face à la révolte de la Jacquerie, payer l’énorme rançon exigée pour la libération du roi et signer le traité de Brétigny (1360), qui détache du royaume tout le sud-ouest du pays au roi d’Angleterre. Le roi est libéré, mais retourne en Angleterre après l’évasion de son fils, Louis d’Anjou, qui y était resté comme otage. Il y meurt en 1364.
Lég. img Charles V dit le Sage
(1338 – 1380)
1364 – 1380 Fils de Jean le Bon, Charles assure la régence du royaume durant la captivité de son père en Angleterre (1364-1365). Après la mort de son père, il reprend la guerre contre les Anglais et, grâce au connétableLes rois de France  dans rois de france 13px-Interrogation.svgBertrand Du Guesclin, il parvient à récupérer presque tout ce qu’il avait cédé à Brétigny. Il met fin à la guerre contre le roi de Navarre et débarrasse le royaume des Grandes Compagnies (troupes de mercenaires) qui le ravageaient. À Paris, Charles V fait bâtir la nouvelle forteresse du Louvre, ainsi que celle de la Bastille. Il crée aussi la Bibliothèque royale.
Lég. img Charles VI dit le Fol
(1368 – 1422)
1380 – 1422 Fils de Charles V, il n’a que douze ans à la mort de son père. Les trois régents (ses oncles, les frères de son père) doivent faire face à de nombreuses révoltes populaires. En 1392, le roi est frappé de folie intermittente. Les grands seigneurs se déchirent pour savoir qui gouvernera : il en résulte une guerre civileentre les Armagnacs, partisans du duc d’Orléans et du dauphin Charles, et les Bourguignons, partisans du duc de Bourgogne, allié de la reine Isabeau de Bavière. Après le désastre d’Azincourt, contre les Anglais, en 1415, le roi doit accepter, en 1420, letraité de Troyes : le roi déshérite son fils Charles, marie sa fille au roi Henri V d’Angleterre qui devint régent de France et héritier de la couronne.
Lég. img Charles VII
(1403 – 1461)
1422 – 1461 Fils de Charles VI, il succède difficilement à son père : le traité de Troyes le déshérite au profit du roi d’Angleterre Henri V. À la mort de son père, il devient le roi Charles VII, mais ne peut se faire sacrer àReims, la ville étant sous contrôle des Anglais.Jeanne d’Arc, qui délivre Orléans et conduit le roi à Reims (1429), lui permet de s’affirmer. Après la mort de Jeanne d’Arc, il reconquiert une partie des territoires contrôlés par les Anglais. Il organise une armée permanente et reprend la guerre en 1450 : laNormandie, puis l’Aquitaine sont reprises. La guerre de Cent Ans cesse après la défaite anglaise de Castillon et la prise de Bordeaux, en 1453. Les Anglais ne conservent que Calais. Sous Charles VII, les impôts rentrent régulièrement dans les caisses et, grâce à l’action du Grand Argentier Jacques Cœur, le pays connaît un grand essor commercial.
Lég. img Louis XI
(1423 – 1483)
1461 – 1483 Fils de Charles VII. Après une longue lutte, il parvient à vaincre son cousin Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, et récupère le duché de Bourgogne et laPicardie. À la mort de son autre cousin, le roi René d’Anjou, en 1481, il reprend l’Anjou, le Maine et laProvence. Développe l’économie du royaume : soierieà Lyon, technique nouvelle de l’imprimerie, service de la poste, réseau routier.
Lég. img Charles VIII
(1470 – 1498)
1483 – 1498 Fils de Louis XI, né 1470 au château d’Amboise. Pendant sa minorité, la régence est assurée par sa sœur Anne de Beaujeu qui lutte avec succès contre une révolte nobiliaire. Il rend à Maximilien de Habsbourg, archiduc d’Autriche et empereur d’Allemagne, l’Artois et la Franche-Comté confisqués par son père Louis XI, tente de récupérer le royaume de Naples, qu’il conquiert en 1495. Mais une grande partie des princes européens s’étant coalisés contre lui, Charles VIII doit regagner la France et abandonner sa conquête. Il meurt en 1498 en heurtant le linteau d’une porte trop basse du château d’Amboise.

Capétiens Valois-Orléans (1498-1515)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Louis XII
(1462 – 1515)
1498 – 1515 Fils de Charles d’Orléans et arrière-petit-fils deCharles V, Louis XII est né au château de Blois. Il reprend les prétentions de son prédécesseur en Italie, réussit à s’emparer du Milanais, mais en est chassé par la défaite de Novare, en 1513. Il laisse l’image d’un souverain modéré, s’appuyant sur les états généraux, tout en réformant la justice et diminuant fortement les impôts.

Capétiens Valois-Orléans-Angoulême (1515-1589)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img François Ier
(1494 – 1547)
1515 – 1547 Fils de Charles de Valois et de Louise de Savoie. Son règne est l’âge d’or de la Renaissance française. Il construira de nombreux châteaux, notamment lechâteau de Chambord. L’ensemble est appelé « les châteaux de la Loire« . C’est lui qui fit du français lalangue officielle.
Lég. img Henri II
(1519 – 1559)
1547 – 1559 Fils de François Ier et de Claude de France. Meurt dans un tournoi.
Lég. img François II
(1544 – 1560)
1559 – 1560 Fils aîné d’Henri II et de Catherine de Médicis. Il fut marié à la reine d’ÉcosseMarie Stuart.
Lég. img Charles IX
(1550 – 1574)
1560 – 1574 Charles IX est le deuxième fils d’Henri II et deCatherine de Médicis. C’est un roi faible et très manipulable. Sous l’influence de sa mère, il organise le massacre de la Saint-Barthélemy en 1572.
Lég. img Henri III
(1551 – 1589)
1574 – 1589 Né en 1551, Henri III est le troisième fils d’Henri II et de Catherine de Médicis. Il fut d’abord roi de Pologne(1573-1575) avant de succéder à son frère, Charles IX en 1574. Il fuit alors la Pologne durant la nuit. Il sera assassiné par un moine, Jacques Clément.

Capétiens Bourbons (1589-1795)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Henri IV
(1553 – 1610)
1589 – 1610 Né en 1553, Henri IV est le fils du duc protestantAntoine de Bourbon. D’origine protestante, son accession au trône lui est durement acquise. Il sera sauvé de justesse du massacre de la Saint-Barthélemy, en 1572. Sur son lit de mort, Henri III, n’ayant pas de descendance, le désigne comme le prochain roi de France. Étant protestant, il n’est pas accepté par le peuple catholique. Il aurait alors dit : « Paris vaut bien une messe  ». Il sera donc baptisé en la basilique Saint-Denis. Il promulgue l’Édit de Nantes, qui permet aux protestants de célébrer leur culte librement, mais dans une certaine limite. Henri IV donnera la paix à son royaume. C’est pour cette cause qu’il est nommé « Le bon roi Henri » ou encore « Le Vert Galant », car il courtisait beaucoup les dames de sa cour. Henri IV est assassiné dans son carrosse le 14 mai 1610 par François Ravaillac, un catholique fanatique, dans une rue de Paris. Il est enterré dans la basilique Saint-Denis. Son tombeau sera détruit durant la Révolution Française. Certains pensent que son assassinat est un complot de plusieurs ducs catholiques.
Lég. img Louis XIII
(1601 – 1643)
1610 – 1643 Fils d’Henri IV et de Marie de Médicis. Il gouverne avec son principal ministre, le cardinal de Richelieu. À sa mort, une révolte éclate contre son fils Louis XIV. Celui-ci doit alors fuir à Fontainebleau.
Lég. img Louis XIV
(1638 – 1715)
1643 – 1715 Fils de Louis XIII et d’Anne d’Autriche. Il est le roi d’Europe ayant vécu le plus longtemps durant son époque (76 ans). Il est considéré comme l’un des plus grands rois de France et d’Europe. Se lassant duLouvre, il fit construire le majestueux château de Versailles. Louis XIV adorait l’art, il était donc entouré des plus grands artistes de son époque : Molière,Jean de La FontaineRacineLully, etc.Il eut deux épouses, six enfants et, dit-on, treize maîtresses.

Son règne fut un âge d’or pour la noblesse et leclergé. Le peuple quant à lui était au plus pauvre. À sa mort, les les caisse du royaumes sont vides.

Lég. img Louis XV
(1710 – 1774)
1715 – 1774 Né en 1710, l’arrière-petit-fils de Louis XIV devient roi à 5 ans. La régence est assurée par Philippe d’Orléans, son cousin. Le roi épouse Marie Leszczynska, dont il aura dix enfants. Prisant peu la politique, il confie le gouvernement à des proches : au duc d’Orléans, ex-régent, puis au duc de Bourbon, enfin à son ancien précepteur, le cardinal de Fleury. Son long règne est une période de prospérité économique. Mais les nombreuses guerres menées en Europe, toutes perdues, diminuent l’influence de la France, qui perd aussi une grande partie de son empire colonial en Amérique et aux Indes.
Lég. img Louis XVI
(1754 – 1793)
1774 – 1792 Né en 1754 à Versailles. Petit-fils de Louis XV. En 1770, il est marié à Marie-Antoinette. Il est le dernier roi de l’Ancien régime. L’État est très endetté, mais les privilégiés font rejeter toutes les réformes proposées. Louis XVI doit convoquer les États généraux pour mai 1789, ce qui déclenche laRévolution française. Il meurt le 21 janvier 1793, guillotiné sur la place de la Révolution, à Paris.
Lég. img Louis XVII
(1785 – 1795)
1792 – 1795 Fils de Louis XVI et Marie-Antoinette, lors de la Révolution française, il est incarcéré avec sa famille à la prison du Temple. À la mort de son père, le jeune Louis est proclamé roi par les nobles partis en exil, mais il ne sera jamais couronné. Il verra sa famille mourir, et mourra lui-même de maladie, en prison.

À partir du 22 septembre 1792, c’est laPremière République.

Dynastie Bonaparte (Premier Empire) (1804-1814)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Napoléon Ier
(1767 – 1821)
1804 – 1814 Né à Ajaccio, général de la République française de 1793 à 1799 : s’illustre dans les campagnes d’Italie et d’Égypte. Par le coup d’État du 18 Brumaire (1799), il renverse le gouvernement républicain du Directoireet instaure le Consulat, où il dispose de l’essentiel du pouvoir. Il réforme le droit français. Nommé empereur sous le nom de Napoléon Ier, il poursuit la guerre contre les autres pays européens. En 1810, il est le maître de l’Europe. La campagne de Russie de 1812 est un désastre : il doit abandonner l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et, en 1814, défendre la France. Il abdique en avril 1814.

Capétiens Bourbons(Restauration) (1814)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Louis XVIII
(1755 – 1824)
1814 Né en 1755 à Versailles. Petit-fils de Louis XV. Son frère aîné est Louis XVI. Comte de Provence pendant le règne de Louis XVI, il est un opposant aux réformes. En 1791, il s’exile en Prusse, puis passe enRussie et au Royaume-Uni (1807). En 1814, les souverains européens vainqueurs de Napoléon mettent Louis XVIII sur le trône. Revenu à Paris, Louis XVIII accorde une Charte qui établit une monarchie constitutionnelle.

Dynastie Bonaparte (Premier Empire) (1814-1815)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Napoléon Ier
(1767 – 1821)
1814 – 1815 Exilé à l’île d’Elbe, il s’en échappe en mars 1815 et reprend la lutte. Mais la défaite de Waterloo (1815) est sans appel. Contraint à une seconde abdication, il est exilé dans l’île de Sainte-Hélène, où il meurt en 1821.

Capétiens Bourbons(Restauration) (1815-1830)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Louis XVIII
(1755 – 1824)
1815 – 1824 Après les Cent-Jours, Louis XVIII retrouve son trône. Il meurt le 16 septembre 1824.
Lég. img Charles X
(1757 – 1836)
1824 – 1830 Né en 1757 à Versailles. Frère de Louis XVI et Louis XVIII. Comte d’Artois, sous Louis XVI, il bloque toute tentative de réforme. Sous Louis XVIII, il prend la tête des royalistes les plus réactionnaires. Devient roi en 1824 : il tente d’effacer la démocratie politique et de rendre à la noblesse et à l’Église catholique leur influence d’avant 1789. Chassé du trône par laRévolution française de 1830. Mort en exil en 1836.
Lég. img Louis « XIX »
(1775 – 1844)
1830 Roi non-proclamé. Fils de Charles X et Marie-Thérèse de Savoie. Il ne règne que 20 minutes.
Lég. img Henri « V »
(1820 – 1883)
1830 Fils de Charles-Ferdinand d’Artois, lui-même fils deCharles X. Roi non-proclamé. Il ne règne que cinq jours.

Capétiens Bourbons Orléans(Monarchie de Juillet) (1830-1848)[modifier | modifier le wikicode]

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Louis-Philippe Ier
(1773 – 1850)
1830 – 1848 Arrive au pouvoir grâce à la Révolution française de 1830 dite Trois Glorieuses, qui chasse du trône son cousin le roi Charles X. Sous son règne, appelémonarchie de Juillet, seuls les Français les plus riches ont le droit de vote. Le roi essaie de prendre une part active au gouvernement qui tente un rapprochement avec l’Angleterre. Poursuit la conquête de l’Algérie. Développement des industriestextile et métallurgique, premiers chemins de fer. Renversé par la Révolution française de 1848.

À partir du 24 février 1848, c’est laDeuxième République.

Dynastie Bonaparte (Second Empire) (1852-1870)[modifier | modifier le wikicode]

Alors que Napoléon Bonoparte est président depuis 1848, celui-ci fait un coup d’état, réinstaurant l’Empire gouverner par lui-même sous le nom de Napoléon III.

Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Napoléon III
(1808 – 1873)
1852 – 1870 Neveu de Napoléon Ier. Jeunesse en exil ; rentre en France en 1848 : Seconde République, élu président de la République française. Coup d’État le 2 décembre 1851 : régime autoritaire qu’il transforme en empire en décembre 1852. La France se modernise et s’industrialise. Aide les Italiens à réaliser leur unification. Tente d’empêcher l’unification des États allemands ; déclare la guerre à la Prusse en août 1870 : les armées françaises sont battues, Napoléon III est fait prisonnier à Sedan. Finit sa vie en exil en Angleterre.

À partir du 4 septembre 1870, c’est laTroisième République.

TPE sur les Vikings |
Ecigb7dp |
Velay ô Vivarais Royal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jennialogie
| Légende Urbaine
| Mabibliothèque